Jour 8 : Cinquième jour de raid : Dans le white-out

La complaisance de la météo à notre égard semble s'être envolée dans les vents catabatiques.
Ces vents gravitationnels qui se ruent du haut des glaciers vers la côte nous enveloppent d'un " white-out " compact.
La progression à la boussole puis au GPS s'impose.
Dans une trouée, nous repérons un " pingo ", sorte d'amoncellement morainique dû à une résurgence de l'eau sous-glaciaire.
Après une heure de navigation aux instruments, le brouillard se lève, nous permettant d'apercevoir notre pingo à moins de 800 mètres derrière nous !

La navigation dans le " white " reste une science obscure, voire occulte, malgré la technologie moderne.
 
Nous finissons la journée sous le soleil enfin revenu, mais toujours dans un vent glacial.
Nous ne pensons plus qu'à trouver un endroit abrité pour monter le camp.