Jour 5 : Deuxième jour de raid, de Fulmardalen à Agardhdalen

Nos attelages nous quittent pour retourner à Longyearbyen.

Nous ne conservons que Lynet et Kaarly, qui nous accompagneront tout au long de notre raid.
Lynet est déjà célèbre pour avoir accompagné Jean Louis Etienne lors de sa dernière expédition. La fierté du groupe est palpable.
Lynet
Kaarly


Ces deux chiens nous permettrons, outre d'alléger nos pulkas au détriment des leurs, d'éviter des gardes de " nuit " normalement indispensables pour assurer la sécurité du camp vis-à-vis des ours polaires.
 
Le raid commence pour de bon.

Premier écueil, un verrou glaciaire au travers duquel nous devons chercher un passage enneigé, nos pulkas ne pouvant pas glisser sur un sol rocheux.

Nous ne sommes pas encore aguerris à la conduite de nos chiens. Nous perdrons plusieurs heures à essayer diverses combinaisons : devant le chien, derrière le chien, à côté du chien, en montée, en descente (terrible la descente…).
Nos chiens aussi doivent s'habituer à ne plus progresser en meute mais individuellement. Lynet ne se fera d'ailleurs jamais à l'idée de marcher en tête, il restera obstinément derrière Kaarly.