Jour 11: Huitième jour de raid : Toutes voiles dehors

La dernière partie de notre parcours nous fait descendre, vent dans le dos la vallée fréquentée qui rejoint Longyearbyen.

L'occasion idéale de sortir et d'étrenner nos " voiles " constituées d'un carré de tissus tendu entre nos bâtons de ski. Le rapport technicité sur efficacité est impressionnant !

En moins de deux heures nous rejoignons la route goudronnée qui relie la mine numéro 7 à Longyearbyen où Kristin nous entassera tous, hommes et chiens, dans son minibus.

Avec un pincement au cœur nous rendons nos compagnons canins à leur chenil, puis sans hésitation aucune nous nous précipitons sous la douche.