Trekking


Esprit :

Pilote :

Nom Croibier
Prénom Michel
Email michel@croibier.com
Age 34
Nombre de vols total 200
Nombre de vol sous cette aile 80
Région principale de pratique Isere
Expérience Biplace  
Expérience Cross Faible
Expérience SIV  
Aile précédente Flight Design Dream

 


Aile :

Taille M
Année d'acquisition 1995
Année de mise sur le marché ?
Homologation Perf

Préparation :

Suspentage plus fourni par rapport aux autres ailes de la marque (Urraco par ex).

Avec de l'habitude ca passe.

Gonflage :

Dos a la voile : facile si on accompagne bien j'usqu'en haut.

Face a la voile : Tendance a emmener le pilote vers l'avant.

En fait j'ai l'impression qu'il faut la monter franchement sans ralentir l'effort que ce soit face ou dos a la voile. Il ne faut pas la laisser se mettre en spi sinon elle devient resistante.

Comportement en vol calme

Un peu "camion" mais tres effcace dans les petites conditions grace a ses trims. Ces trims lui ont sans doute valu son homologation perf en configuration totalement detrimee. Au neutre ou trimee, elle est vraiment "cool".

Ce n'est pas un petit velo vif et rapide, ce qui pour moi est rassurant. Les performances sont malgré tout au rendez-vous. Il faut pas jouer avec les Omega 4 et autres betes de courses mais par rapport au tout-venant elle se defend particulierement bien.

Les 360 sont lents a demarrer mais descendent bien (-12 au vario). Ca sort sans abattee marquee.

Les oreilles a 2 suspentes affichent -2,5 au vario. Elles ne tiennent pas toute seules mais il faut pomper pour rouvrir rapidement. Il parait qu'on peut essayer a 3 suspentes (sur 5 au total) mais je n'en ai jamais eu besoin.

Jamais fait les B.

Accelerateur : Il faudrait mettre 2 barreaux car avec la config "usine" on ne peut pas tirer a fond. Toutefois 1 barreau est deja bien efficace (je n'ai pas de badin).

Comportement en vol turbulent

Au debut (venant d'une Dream - une aile ecole) je me suis fait fermer quelques fois mais c'etait vraiment de ma faute, je ne tenait pas suffisament la machine.

Depuis je ne me fait fermer que quand ca "tape" vraiment.

Les fermetures previennent et on a toujours le temps soit de rafermir le controle pour les eviter soit de se preparer ce qui est mieux que rien...

Je me suis pris il y a qq temps un monstre vrac (sous le vent du thermique + vent meteo fort - j'aurai pas du y aller) et l'aile a ferme a 75%. Apres 1/4 de tour elle a rouvert toute seule apres un leger contre. Comme j'etait toujours dans la zone turbulente, une 2eme fermeture est intervenue qui m'a decale au dessus du deco sud de st hil. Cette fois (je la tenais assez serree) elle a rouvert sans tourner et m'a gentiment depose sur l'herbe. Ce jour la je lui ai dit un grand merci ...

Le service après-vente, le conseil

Trekking est relativement agressif sur les prix ce qui m'a permis de me payer une aile grace a un peu d'argent, une reprise sur une vielle aile et un depot vente sur ma Dream.

A l'epoque Trekking ne disposait pas de magasin a st hilaire ce qui m'a poser des pb pour contacter le revendeur.

Depuis, je trouve les conseils et le SAV tres bien (essais, prix, etc...)

L'avis du pilote

J'ai recement pu essayer une VRX M qui m'a paru faible en performances par rapport a l'Esprit. Le revendeur a estime que cela venait d'un mauvais reglage de la voile; a suivre.

J'ai egalement essayer un jour une Apco Xtra qui m'a paru tres bien mais c'etait un vol balistique.

En conclusion et compte tenu de mon peu d'experience sous d'autres ailes, je dirait que l'homologation Perf de l'Esprit ne doit pas faire peur a un debutant sorti de l'ecole (comme je l'etait lors de l'achat de cette aile).

Cela en fait une bonne aile d'occase pour commencer a s'eloigner de l'attero :-)

Je pense qu'aujourd'hui il existe des ailes Standard plus perfo (Urraco SP) qui sont un bon choix si on a des sous !

Enfin, j'aime l'Esprit, son comportement sage et tranquilisant, ses perfos tres correctes et sa tenu dans le temps (le tissus resiste bien).

PS : Lors de mon achat, j'avais essaye une SuperSpace (edel) qui lui ressemblait beaucoup, et une Sabra (Apco) qui n'etait pas aussi performante.

 


Urraco SP:

Pilote :

Nom GABOLDE
Prénom BERTRAND
Email bertrand.gabolde@edfgdf.fr
Age 40
Nombre de vols total 300
Nombre de vol sous cette aile 30
Position dans la fourchette de poid Au milieu
Région principale de pratique savoie
Expérience Biplace aucune
Expérience Cross moyenne
Expérience SIV aucune
Aile précédente trekking diablo

 


Aile :

Utilisation :

Ecole Autonomie Brevet 1ers Cross Gds Cross Compétition PWC Proto Bi
                 

 

Taille XS
Année d'acquisition 1998
Année de mise sur le marché 1998

Homologation Acpul

Standard
Homologation DHV DHV 1

Préparation :

Le sac est grand, mais ne semble pas trés costaud; par contre le
portage n'est pas mauvais.
La préparation de la voile est aisée, les suspentes se démélant trés
facilement, car de diamètre important (cela me rappele les bonnes vieilles
suspentes des années 90).
Le cône de suspentages étant trés long, il faut prévoir de la place sur le
déco.

Gonflage :

Surprise:
Je n'ai jamais vu une voile gonfler aussi facilement, que ce soit face à la
voile ou en décollage classique.
Elle se stabilise facilement en dessus du pilote, sans tendance à le
dépasser.
Cela n'empêche pas qu'il faut maitriser les décos...

Comportement en vol calme

Voile béton en vol calme, (comme toutes!) avec une trés grande plage
de vitesse.
L'accélérateur est réel, il n'en a pas que le nom, lorsque l'on appuie à
fond sur le barreau, on remarque une réelle
accélération, sans trop dégrader le taux de chute, et avec une impression de
garder une bonne rigidité de l'ensemble;
La polaire de la voile est donc trés étendue.
Pour les oreilles, gaffe, il ne faut pas aller plus loin que une seule
suspente, sinon, le bord d'attaque a tendance à s'affaiser !
Avec une seule suspente, le taux de chute est suffisant, et si on enchaine
en 360, cela devient carrément bon! Les oreilles ne tiennent pas toute
seules, ce qui pour moi est un gage de réouverture plus aisée en cas de
pépin.
Les 360 engagés se font sans problèmes à condition de bien maitriser ce
genre de manoeuvre, c'est à dire de garder un peu de frein sur le bord
extérieur au virage.
Finesse trés bonne, en dessous de ce qu'annonce le constructeur, mais dans
la bonne moyenne (environ de 7,5). cela surprend lors des premiers attéro,
vu le plané
différent de mes ailes précédentes (Diablo, Falcon ,Arpège...)
Je n'ai pas testé les B avec cette voile.

Comportement en vol turbulent

Là aussi la voile est trés sécurisante, d'une excellente tenue dans
les turbullences.
Les fermetures sont rares (moins qu'avec la Diablo !!)et saines.La voile n'a
pas tendance à partir en rotation, et la réouverture se fait naturellement
par un bon pompage sur le frein avec un léger contre
sur l'autre .

Le service après-vente, le conseil

Pas testé si ce n'est pour l'achat de la voile, et là ils sont TOUS
bons ...

L'avis du pilote

Pas eu de problèmes majeurs avec cette voile pour en dire plus,
malgré des vols en conditions fortes d'été en Corse ou dans les Alpes.
J' ai été surpris par la sécurité que dégage cette voile par rapport à mon
expérience sur des voiles dites plus "écoles".
Une fois la prise en main effectuée, passé les premiers moments à analyser
comment éviter l'impression de léger rouli en sortie de virage
(on arrive à contrer cela naturellement une fois qu'on a l'aile en main), on
se fait vraiment plaisir et on sent qu' on a un réel potentiel
pour aller plus loin (et donc plus haut !) Et en plus elle est jolie (la
mienne est blanche avec un bord d'attaque et une bande rose fluo)


Urraco :

Pilote :

Nom ??
Prénom ??
Email  
Age 45
Nombre de vols total 150
Nombre de vol sous cette aile 10
Position dans la fourchette de poid Au milieu
Région principale de pratique Region parisienne
Expérience Biplace aucune
Expérience Cross aucune
Expérience SIV aucune
Aile précédente TREKKING espace

 


Aile :

Utilisation :

Ecole Autonomie Brevet 1ers Cross Gds Cross Compétition PWC Proto Bi
                 

 

Taille S
Année d'acquisition 2000
Année de mise sur le marché 1994

Homologation Acpul

Perf
Homologation DHV DHV 1-2

Préparation :

Le sac bigbag est bien sur tres grand mais pas trop difficile au
portage. On empile vite plein de trucs dedans.
La préparation est réellement facile au niveau du suspentage
(seulemnt 3 sur les A). Bien vérifier que les TRIMS sont reglés
comme on le veut: même réglage sur chaque élévateur (!!!) et a la
position milieu, par exemple.

Gonflage :

J'ai essayé pour le moment trims au neutre:
Face a la voile, il est facile: elle monte très bien sans point
dur.
Dos a la voile et sans vent, bien mettre la pêche et la "pousser"
jusqu'au bout: le debut est un peu chiffon puis elle vient bien
au dessus de la tete et le moment du "verrouillage" est bien percu.

Comportement en vol calme

Elle tourne bien a plat. Manque un peu de précision aux
freins, l'atterrissage est facilité car elle semble accepter
assez bien les basses vitesses (a vérifier dans le PV
d'homologation que je n'ai pas)!
Oreilles: pas encore pu essayer.
Finesse: wow, ca a l'air de le faire, les essais presse
annoncent un bon 7,5. Pas mal pour une voile de 1997.
Surtout je crois que la polaire est assez plate et facile a
utiliser.
Vitesse max accélérée annoncée: 48 km/h.

Comportement en vol turbulent

Ne sais pas.
D'apres les essais, stable en tangage, idem en roulis
sauf les premiers 10°

Le service après-vente, le conseil

C'est souvent occupé le tel de trekking. pour le reste, je ne sais pas.

L'avis du pilote

J'ai acheté cette Urraco d'occaz, pour 5 kf. Elle a l'air
réellement en tres bon état.
Je pense que les perfos sont bien suffisantes pour moi qui
suis un pilote de loisir, avec des modestes ambitions en
cross.Je donne ces quelques infos car j'ai pas trouvé grand chose
sur le web sur cette voile.
On me dit que parfois le suspentage des urraco peut poser quelques
pb au niveau du vieillissement: je l'ai fait réviser et c'est ok.
Pour le moment j'aime bien son virage et le fait que c'est une
aile rapide. Pour les perfos ca a l'air super.
Ma conclusion: une super aile perfo qui date un peu mais qui
gagne a etre connue.


Urraco (une autre) :

Pilote :

Nom Onimus
Prénom nicolas
Email nicolas.onimus@wanadoo.fr
Age 28
Nombre de vols total 300
Nombre de vol sous cette aile 150
Position dans la fourchette de poid En haut
Région principale de pratique Isère
Expérience Biplace moyenne
Expérience Cross moyenne
Expérience SIV aucune
Aile précédente Prélude

 


Aile :

Utilisation :

Ecole Autonomie Brevet 1ers Cross Gds Cross Compétition PWC Proto Bi
                 

 

Taille M
Année d'acquisition 1997
Année de mise sur le marché 1996 ?

Homologation Acpul

Performance
Homologation DHV NH

Préparation :

sac trekking : grand, assez cool au portage je trouve et leger.
démélage super car très peu de suspentes (3A, 4B, 3C et 1D je crois)

Gonflage :

ca c'est sur que c'est pas le fort de cette voile, elle monte lentement!!
pas mal de gonflage loupés au début et puis après quelques semaines, on a le mouvement et ce n'est plus vraiment un problème même dans les coins merdique (cf Montaud...). A la limite, ne pas hésiter à détrimer un peu le temps de gonfler (srtt quand pas bcp de vent) et puis se mettre comme on veut en vol.
les trims permettent de bien gérer les gonflages avec beaucoup de vent, on trime, ca ralentit un peu...

Comportement en vol calme

le virage est en lacet, si on ne fait que tirer la commande, ca tourne mal. La encore, après qqs vols, on se penche et le virage peut être assez perfo (en tout cas correct)
oreilles à 1 suspente (sur 3), possible à deux mais je l'ai fais qu'en temps calme. attention, il parait que l'urraco SP décroche si oreille avec 2 suspentes sur 4, par la version perf en tout cas
jamais fait les B
vitesse max du tonnere, plus de 35 mais c'est dur à calculer même au GPS, mais on voit que bras haut (finesse env.7.5) on double les autres voiles en transition.
accéléré à fond, ca va très très vite mais la ca vole comme un parachute...

Comportement en vol turbulent

j'aime beaucoup l'Urraco quand ca cogne, elle ferme normalement mais a des réactions tops. mais bon, c'est peut être l'habitude de la voile qui me fait dire ca.
le fait d'être très amortie lui donne de toutes façons des comportements très doux même avec une moitiée fermée.
jamais vraiment expérimenté de décrochage, autorot volontaire ou non.

Le service après-vente, le conseil

 

L'avis du pilote

elle a mauvais réputation pour son gonflage et son virage.
honnetement, le gonflage, une fois qu'on connait la voile, on y fait plus gaffe.
par contre j'ai une autre voile (bi-odyssée) qui a beaucoup de rouli et c'est quand même vraiment généial pour s'amuser.
l'urraco n'est pas la voile la plus fun du marché, mais elle vole vite, plane comme une autre et n'est pas très chère.
ATTENTION CPDT AU VIEILLISSEMENT DES SUSPENTES? LES MIENNES AVAIENT PERDU PLUS DE LA MOITIEE DE LEUR RESISTANCE APRES 50 HEURES DE VOL !!


Sunbeam :

Pilote :

Nom Michel
Prénom Croibier
Email michel@croibier.com
Age 36
Nombre de vols total 300 (env)
Nombre de vol sous cette aile 100
Position dans la fourchette de poid Au milieu
Région principale de pratique St Hilaire, maroc
Expérience Biplace aucune
Expérience Cross moyenne
Expérience SIV aucune
Aile précédente trekking Esprit (voir plus haut)

 


Aile :

Utilisation :

Ecole Autonomie Brevet 1ers Cross Gds Cross Compétition PWC Proto Bi
                 

 

Taille L
Année d'acquisition 1999
Année de mise sur le marché ?

Homologation Acpul

Standard
Homologation DHV DHV 1

Préparation :

Sac Trekking classique : Merdique au portage (mais qui porte encore de nos jours ?) et grand.

Préparation : Hyper simple car les suspentes sont grosses et peu nombreuses. Y'a juste qu'une taille L, c'est immense ! (j'avais qu'a moins manger !)

Gonflage :

C'est une aile, m'a t-on dit, concue pour le paramoteur (c'est la raison pour laquelle je l'ai achetée). Le gonflage est donc plus que simple. Je ne rate plus aucun gonflage en libre. En paramoteur ca reste technique !

Comportement en vol calme

Génial pour un pilote qui vole peu comme moi.

Le pilotage est ludique, ca tourne facilement. Les sensations de glisse sont présentes et on peu "envoyer" sans crainte.

Dès que l'on dépasse la limite du raisonable, les commandes deviennent très dures. Si on lache tout brutalement après quelques 360 bien tassés, l'aile sort toute seule avec une abattée nette mais sans bavures et s'amortie en 2 ou 3 mouvement de balancier.

Les performances sont... ludiques ! Ne rêvez pas de faire 150 bornes en petites conditions. Toutefois lorsque ca pompe fort, le confort et la sécurité de pilotage permettent des cross que je redoutais auparavant.

Oreilles : Dures à tenir, ouvrent toutes seules, peu efficaces. Le truc pour descendre vite c'est d'accéllérer en même temps. Là on arrive à faire du -4m/s ce qui est suffisant pour fuir !

Comportement en vol turbulent

Securit. Ce n'est pas une raison pour pour se foutre dans la m... volontairement !

Le bon coté, c'est que quand on est dans une lessiveuse (ca m'est arrivé 2 fois), on se surprend à controller facilement l'aile et à la faire aller là où on veut en la gardant au dessus de la tête et...ouverte !.

Les fermetures (si, si, ca arrive...) font plus de bruit qu'autre chose. Dans ces cas, je met les mains aux épaules (je flippe de sur-piloter), je contre à la sellette et j'attends.

Le service après-vente, le conseil

J'ai coupé un faisceau de suspentes lors d'un déco raté en paramoteur (les suspentes sont passées dans l'hélice !).

Le remplacement par Trekking à St Hil était nickel si ce n'est que mes suspentes de droite ne sont plus les mêmes que celles de gauche (couleurs différentes par manque de stock). Chez Trekking ils bossent bien mais ont un goût artistique discutable...).

L'avis du pilote

Comme je ne vole plus autant qu'avant, je voulais une aile plus calme et plus sécurisée que l'Esprit. Je m'apercoit que je n'ai presque rien perdu en finesse et en vitesse. Le taux de chute en virage est moins bon, il me semble.

Par contre qu'est-ce que j'ai comme plaisir à voler ! Bon, d'accord quand je fait 1000m de gain, les autres en font 1500 et 50km plus loin !

La Sunbeam est une aile de loisir, ne lui en demandez pas plus, elle est faite pour se faire plaisir et ca, elle le fait parfaitement.


Sunbeam (autre pilote) :

Pilote :

Nom  
Prénom  
Email alfman@free.fr
Age 34
Nombre de vols total 120
Nombre de vol sous cette aile 80
Position dans la fourchette de poid Au milieu
Région principale de pratique Pyrénnées
Expérience Biplace aucune
Expérience Cross faible
Expérience SIV faible
Aile précédente voiles ecoles .. plein

 


Aile :

Utilisation :

Ecole Autonomie Brevet 1ers Cross Gds Cross Compétition PWC Proto Bi
                 

 

Taille L
Année d'acquisition 2000
Année de mise sur le marché 1998

Homologation Acpul

Standard
Homologation DHV DHV 1

Préparation :

le sac est une insulte aux vertebres et au confort , le bord d'ataque mylarisé rend le pliage legèrement embétant surtout pour faire rentrer l'aile dans le petit sac si on plie depuis le bord de fuite

Gonflage :

facile a controler mais la traction doit etre progressive, une traction trop franche sur les avants ecroule le bord d'ataque .. peut etre du au tissus mylarisé du Bord un peu lourd peut être là ou une espade de ches nervure accepte toutes les brutalitées

Comportement en vol calme

un régal, tourne seule a la commande, en déportant son poids legerement a l'exterieur du virage on arrive a virer bien a plat et rentabiliser tout ce qui passe comme air montant, les commandes durcissent la ou il faut et faut surement en vouloir grave pour enfoncer trop .
les oreilles sont tres dures a tenir et pas super efficaces seules a millau en septembre ( pouncho d'agast le vent commençait a rentrer fort )
j'ai plié tout ce que je pouvait en tirrant sur deux suspentes externes et en m'y reprenant a plusieurs fois , je descendait pas plus vite que mon voisin de droite voile ouverte , heureusement en enquillant des virages bien serrés a la selette ça c'est mis a descendre un peu mieux ( y'avait des raffales et j'ai hésité a accelerer )
autrement , oreilles et accelerateur et ça tombe du ciel un peu plus vite

Comportement en vol turbulent

quand ça commence a tabasser un poil, les bouts d'ailes se mettent a danser avant / arrière sur quelques centimètres au début ça fait peur quand on connais que des voiles qui fermotent dans un joli bruit de tissu froissé
Ma sunbeam ne ferme pas, elle accordéone les bout d'ailes se tassent sur un bon metre mais les stabilos restent ssur l'axe et passent pas en dessous, ça regonfle ( reouvre mais c pas fermé ) tout seul .. cette voile est toujours en bien en pression j'ai meme pris une bonne frontale meme chose ça c'est remis en pression sans rien faire ni meme l'impression de bouger .. impecable

Le service après-vente, le conseil

suite a la polémique sur le désuspentage des trekking j'ai contacté le fabricant qui m'a certifié que si ma voile n'avait pas de termoretractibles ne risquait rien mais si je le souhaitait il me ferait parvenir un jeu de suspente basse pour les faire changer .. ok mais malgres plusieurs relance je n'ai jamais vu le kit suspente

L'avis du pilote

je vole depuis peu .. ça fait a peine plus d'un an mais je vole le plus souvent possible,et dans le plus de conditions et de lieux differents ma sunbeam c'est ma première voile perso mes points de comparaisons sont donc limité ( espade et electron et contest ) donc mon avis vaut ce qu'il vaut , j'aime bien cette voile je trouvait sa souplesse inquiétantee au début mais maintenant je trouve ça sympa comme comportement j'ai volé une ou deux fois dans des sales conditions mais j'ai jamais regreté d'etre en l'air, le parapente en fait c'est bizard il y a touts les niveaux de pratiques et on a souvent du mal a se situer, certains pilotes volent depuis des années et nesupportent pas la moindre secousse, c'est effrayant comment avec juste deux commandes etune paire de fesse on peut deviser durant des heures sur la manière de doser tout ça , comment ce qu'on croit avoir compris sur un vol devient caduque au suivant c'est sans doute ce qui rend le vol si ludique en fait