Advance


Epsilon 2:

Pilote :

Nom  
Prénom  
Email  
Age 30
Nombre de vols total 75
Nombre de vol sous cette aile 25
Région principale de pratique Annecy, France
Expérience Biplace  
Expérience Cross  
Expérience SIV  
Aile précédente  

 


Aile :

Taille M
Année d'acquisition 1997
Année de mise sur le marché 1996
Homologation Standard

Préparation :

Rein de special. Jen'ai jamais vu les noeds. Facile et vite.

Gonflage :

Face a voile - parfait, ca monte vite mais elle arrete en haut sans depasser. Dos a voile - OK. ca prend le vittesse tres vite et il faut courir

Comportement en vol calme

Une reve. Elle tourne bien, tres maniable et tres sur

Comportement en vol turbulent

Elle bouge mais elle reste (normalment) ouverte. Il faut bien anticiper les chose(fly actively) ou elle va partir n'impote ou tes vit.

Le service après-vente, le conseil

Je ne sais pas, c'est quasiment neuve. Le manual etc etait bein fini.

L'avis du pilote

Je suis tres content avec. AVec mon Colibri l'anne passe, le moyen de chaque vol eatit 30 min mais avec L'epsilon il est <60min. J;ai aussi fait un vol de 3h45 et 36km en ligne droit.

 


 

Epsilon 2 (autre pilote):

Pilote :

Nom  
Prénom  
Email h.javaux@euronet.be
Age 44
Nombre de vols total 70
Nombre de vol sous cette aile 40
Région principale de pratique Auvergne(cantal)
Expérience Biplace aucune
Expérience Cross faible
Expérience SIV aucune
Aile précédente  
Position dans la fourchette de poids : Au milieu

 


Aile :

Taille M
Année d'acquisition 1997
Année de mise sur le marché 1996
Homologation Acpul Standard

Préparation :

FACILE, DEMELAGE SIMPLE

Gonflage :

MONTE REGULIEREMENT ET N'A PAS TENDANCE A DEPASSER

Comportement en vol calme

TRES STABLE TANT EN ROULIS QU'EN TANGAGE, TRANSMET BIEN L'INFORMATION. TRES AMUSANTE A PILOTER (UN PETIT VELO...) TRES DIRECTE A LA COMMANDE

Comportement en vol turbulent

RENSEIGNE TRES BIEN SUR CE QUI SE PASSE, TRES VIVE AU NIVEAU DES SENSATIONS MAIS RESTE TRES SURE.

Le service après-vente, le conseil

R.A.S.

L'avis du pilote

DURANT MA FORMATION J'AI EU L'OCCASION DE TESTER LORS DE STAGES DES AILES PLUS PERFO (FLAME de FIREBIRD?...) QUE J'AI TRES BIEN APPRECIEES. MAIS ME SACHANT PILOTE OCCASIONNEL, J'AI OPTE POUR L'ACHAT DE L'EPSILON 2 QUI TOUT EN ETANT MOINS PERFORMANTE EST TRES EDUCATIVE DU FAIT DE SA VIVACITE ET DE LA SECURITE DE SES COMPORTEMENTS. AVEC l'EPSILON , JE NE M'ENDORS PAS CAR ELLE SURSAUTE AU MOINDRE "PET DE MOUCHE" MAIS ELLE NE M'A JAMAIS RESERVE DE MAUVAISES SURPRISES MEME DANS DES CONDITIONS DEVENUES LIMITES.

NB: AVIS LIE A MON EXPERIENCE (70 VOLS) !!!!


 

Epsilon 2 (encore une...) :

Pilote :

Nom Fonlladosa
Prénom Gil
Email gfonllad@planete.net
Age 44 ans
Nombre de vols total 350
Nombre de vol sous cette aile 150
Position dans la fourchette de poid Au milieu
Région principale de pratique I.D.F. /73 /38
Expérience Biplace aucune
Expérience Cross faible
Expérience SIV aucune
Aile précédente Epsilon 1

 


Aile :

Taille XS
Année d'acquisition Juin 96
Année de mise sur le marché  

Homologation Acpul

Standard
Homologation DHV DHV 1

Préparation :

Pas de difficulte particuliere. Sans vent, je soigne le demelage, en particulier C et D (j'ai deja decolle avec une cle).

Gonflage :

Facile en toutes circonstances. Demande a etre bien accompagnee
par vent nul en paramoteur. A skis, je laisse un peu de mou dans les
suspentes.
Sur pente raide bien alimentee, a tendance a embarquer son pilote.

Comportement en vol calme

D'une precision magique en petites conditions.
Permet de gratter tout pres du caillou.
Doit etre cadencee pour ne pas plonger en virage serre.

Comportement en vol turbulent

Ferme tres rarement. Transmet bien les mouvements de la masse
d'air,
sans surprendre son pilote. Vive en roulis plus qu'en tangage.
Son seul defaut: il faut regarder les autres voiles pour se rendre
compte que les conditions deviennent limite, tant on est a l'aise dessous !

Le service après-vente, le conseil

Achetee en region parisienne chez un revendeur
qui a mis la cle sous la porte...

L'avis du pilote

SA POLYVALENCE. Avec elle, je vole a skis, au moteur, en plaine,
en bord de mer, en montagne... sans me poser de questions sur
la pente du deco ou les turbulences de l'attero. Une voile
parfaite pour voyager et voler plaisir.


Epsilon 1:

Pilote :

Nom Buisson
Prénom Marc
Email  
Age 28
Nombre de vols total 300
Nombre de vol sous cette aile 200
Région principale de pratique Alpes, Ecosse
Expérience Biplace aucune
Expérience Cross faible
Expérience SIV aucune
Aile précédente Newave 9 caissons

 


Aile :

Taille L
Année d'acquisition 1994
Année de mise sur le marché 1994 ?
Homologation Standard

Préparation :

Facile a demeler, bon codage des couleurs, RAS

Gonflage :

Le plus facile, sans point mort ni depassement. Le control static est un vrai plaisir.

Comportement en vol calme

Genial, long debattement des commandes et bonne progressivite. Etant legerement sur-toile les petites pompes sont un regal.

Comportement en vol turbulent

Pas tres content, je sens l'aile un peu mole au dessus de ma tete et je lui trouve une tendance a la frontale un peu trop grande pour un aile standard. 2 exemples: -Arrache du sol par un thermique, montee rapide a 5m, frontale et retour au sol direct. -St hil, sortie de thermique au dessus du deco sud, bras trop haut (pas assez de pression), grosse frontale suivie d'un parachutage, re-ouverture 50m sol. Sinon ca va !!! a part ma confiance que j'ai perdue depuis !!

Le service après-vente, le conseil

Jamais renvoyee a l'usine et achetee d'occase.

L'avis du pilote

Superbe au sol et en petites conditions, demande a etre chargee, pour moi du ballaste me mettant en haut de la fourchette a beaucoup change les choses. Conseil: voler charge et c'est une super voile


Omega 4:

Pilote :

Nom  
Prénom  
Email denis.montanari@hol.fr
Age 32
Nombre de vols total +400
Nombre de vol sous cette aile 35
Région principale de pratique 06,74,04,etc
Expérience Biplace Bonne
Expérience Cross Bonne
Expérience SIV Bonne
Aile précédente Xyon
Position dans la fourchette de poids En haut

 


Aile :

Taille M
Année d'acquisition 1998
Année de mise sur le marché 1997
Homologation Acpul Competition

Préparation :

preparation en legere corrole

Gonflage :

accompagner la voile bien au dessus de la tete,suspentes assez longue,8.25m

Comportement en vol calme

genial voile tres saine

Comportement en vol turbulent

tres homogene pour une voile compet,pas de surprise,en virage dans la tabasse la freiner un peu cote exterieur,normal,et si elle ferme ,le procede habituel,contre sellette et accompagner le frein j usqu au niveau de pression du cote ferme bien sur, c est une voile qui m a l air saine en vol turbulent aussi.

Le service après-vente, le conseil

je n ai pu contacter le revendeur encore...

L'avis du pilote

c est une aile qui me plait beaucoup,elle ne cache rien de suspet elle a un bon comportement,elle est homlogue dhv 2-3 faut bien le dire aussi.

 


Sigma 3-24 :

Pilote :

Nom SIGWALT
Prénom isabelle
Email isabelle.sigwalt@wanadoo.fr
Age 30 ans
Nombre de vols total 350 vols
Nombre de vol sous cette aile 150 vols
Position dans la fourchette de poid En bas
Région principale de pratique Savoie
Expérience Biplace moyenne
Expérience Cross moyenne
Expérience SIV aucune
Aile précédente ITV Gold

 


Aile :

Utilisation :

Ecole Autonomie Brevet 1ers Cross Gds Cross Compétition PWC Proto Bi
                 

 

Taille S
Année d'acquisition 1996
Année de mise sur le marché 1995

Homologation Acpul

Performance
Homologation DHV NH

Préparation :

Sac Advance classique et rudimentaire avec poche sur la face avant
du sac. Absence de ceinture ventrale ==> portage pas terrible... Contenance
suffisante mais non ajustable. Une poignée sur le dessus et sur un côté du
sac. Sous-sac Advance.
Intrados et extrados en Nylon Porcher Marine Skytex 6.6 - 44 gr/m2.
Données techniques Sigma 3-24 : 24 m2 à plat (21,3 projeté), envergure à
plat 10,95 m (9,00 projeté), allongement 5 (3,8 projeté), corde max. 2,71 m,
cloisonnement classique (27 caissons, 52 alvéoles), PTV 65/80 kg (73 kg
poids optimum), poids de l'aile 5,6 kg, tx de chute mini 1,1 m/s, finesse
max 7,4, vitesse mini/accél. 21/42 km/h.
La préparation de la voile est simple : 3 suspentes sur les élévateurs
avants, à "sortir" en priorité, puis les B, les C et les D. Pour ces
derniers, les tirer vers la sellette afin de mettre la voile en léger
éventail afin que le centre du bord d'attaque écope en premier. Ressortir
les avants à nouveau avant le décollage. Les suspentes sont en Aramide gainé
polyester et ne posent aucune résistance au démèlage (jamais de clé).
Des maillons inox (3.5 mm/795 Kg) trapèze assurent la jonction
élévateurs/suspentes.
Ma voile est équipée d'une sellette Advance Hi-comp et d'un accélérateur.

Gonflage :

Au décollage, l'aile monte progressivement, sans point dur. Il
suffit de l'accompagner aux avants, d'accélérer sa course progressivemeent
et de freiner légèrement si nécessaire pour finaliser le décollage. Pas de
tendance marquée à dépasser le pilote. Le décollage face à la voile n'a
jamais été avec cette voile un vrai régal mais il est vrai que j'étais
surtoilée, ce qui peut expliquer pourquoi j'avais du mal à la controler dans
cette configuration. Toutes les autres configurations (pente forte ou non,
avec ou sans vent ou au treuil) étaient très saines.

Comportement en vol calme

Cette voile m'a enchantée !! Son comportement a toujours été très
sain. L'effort aux commandes est léger et progressif. Les réactions de
l'aile sont proportionnelles à l'amplitude des gestes. Pour travailler le
thermique, freiner environ de 30% au frein intérieur. Il n'est pas
nécessaire de relacher le frein extérieur. Sans lest (pilote surtoilée), le
thermique ne m'accepte pas facilement. Problème réglé avec le lest => la
voile accepte mieux le haut de la fourchette.
Pour faire les oreilles, prendre la suspente externe et la tirer plus ou
moins pour moduler son taux de chute.La voile est très stable dans cette
configuration et les oreilles restent plaquées sagement sous la voile si on
maintient la tension dans la suspente abaissée. Les oreilles s'enlèvent
gentiment en freinant d'un geste ample et symétrique. Taux de chute 2-3 m/s,
rarement plus en ce qui me concerne.
Les 360 se font facilement. Pour éviter une ressource trop importante,
freiner en fin de manoeuvre. Je n'ai jamais lancé de 360 engagés car je suis
surtoilée et que... je n'en meurre pas d'envie !
Ma finesse et vitesse observées sont conformes à ce que l'on peut attendre
d'une aile de cette catégorie sachant qu'il vaut toujours mieux être en haut
de fourchette pour la vitesse surtout.

Comportement en vol turbulent

Les fermetures se gèrent de la façon la plus classique qui soit :
contrer au frein et à la sellette. La trajectoire se contrôle alors
facilement sans rotation marquée et laisse le temps de rouvrir la voile d'un
geste ample du côté fermé si cela n'est déjà pas fait. Pour avoir "essuyé"
deux gros cisaillements de vents, la voile s'est rouverte pratiquement
d'elle même en un clin d'oeil : super rassurant !
La voile communique juste ce qu'il faut, pour voler sereinement et en
sécurité.
Pour le décrochage aux B, passer les doigts entre les suspentes des avants
(conseillé aux petits muscles...) et tirer franchement et énergiquement vers
le bas. L'aile s'arrête et descends à 5-6 m/s en restant stable. Pour
arrêter la manoeuvre, remontez doucement les mains sur les 15 premiers cm.
Lorsque la voile se remplit, les mains remontent toutes seules. L'aile
retrouve un vol normal après 2-3 s et ne présente pas de phase parachutale.

Le service après-vente, le conseil

Je n'ai pas eu besoin du SAV. Le conseil était dispo auprès du
revendeur, sympa. Il est possible de contacter Advance par mail et en plus,
ils répondent !

L'avis du pilote

J'ai eu cette voile à 50 vols et celà ne m'a pas poser trop de
soucis, si ce n'est sur l'axe de tanguage au tout début. Mis à part le fait
que je suis surtoilée sous la Sigma 3-24 et que l'aile accepte mieux un PTV
de haut de fourchette, cette voile est un vrai petit vélo : ludique et sûre
à la fois. Pour une taille plutôt petite, elle a même la cohérence d'être
légère aux commandes. Idéal pour faire ses premiers cross sans se faire de
soucis quant au comportement de la voile. Dites, Monsieur Advance, vous
voulez pas faire des 22-23 m2 à plat aussi sympa que ça ? Les vrais petits
poids, ceux qui procréent de jeunes pilotes qui grandissent un jour et qui
savent que le marché asiatique se développe, finissent toujours par en avoir
plus qu'assez du lest et recherchent eux-aussi de bons produits... Le marché
existera pour celui qui voudra bien le voir et s'en donner les moyens, j'en
suis sûre. Amitiés en attendant.

 

 


 

Sigma 4 :

Pilote :

Nom  
Prénom eric
Email  
Age 32
Nombre de vols total 222
Nombre de vol sous cette aile 60
Position dans la fourchette de poid Au milieu
Région principale de pratique vosges
Expérience Biplace aucune
Expérience Cross moyenne
Expérience SIV moyenne
Aile précédente epsilon 1 et 2

 


Aile :

Utilisation :

Ecole Autonomie Brevet 1ers Cross Gds Cross Compétition PWC Proto Bi
                 

 

Taille M
Année d'acquisition 1998
Année de mise sur le marché 1998

Homologation Acpul

Performance
Homologation DHV DHV 2-3

Préparation :

Choisissez le sac biplace pour caser tout le matériel.
le sac standart est vraiment trop petit pour nos équipements actuels.
L'aile est extremement bien finie, et l'on peut l'éxaminer sous toutes les coutures.

Gonflage :

Le réglage d'origine des freins est un peu long et doit etre réglé avec précision.
Après un temps d'adaptation, je ne rate aucun décollage: correction facile après un lever disymétrique, temporisation facile.

Comportement en vol calme

Une merveille. Elle tourne au milimètre. Grande plage de vitesse.

Comportement en vol turbulent

C'est une aile de sport, et ça ferme comme une aile de sport. Je l'ai trouvée très saine à la réouverture. Transmet très bien les mouvements de l'aérologie sans etre trop vivante.

Le service après-vente, le conseil

Deux suspentes cassées. Je suis passé chez advance à Oderen. Le gars m'a remplacé le tout en me demandant 10 balles, pour 30 minutes de boulot.
Finalement, je lui ai laissé 50 francs de pourboire !!
J'apprécie beaucoup l'éthique de la marque et son effort constant dans la qualité et le plaisir de pilotage.
J'ai meme un amis qui a acheté sa sigma 4 sans l'éssayer.

L'avis du pilote

très bon virage.
Bonne communication de l'aérologie.
des perfs de proto d'il y a trois ans, et les soucis en moins.


Sigma 4 :

Pilote :

Nom STOGER
Prénom Fabrice
Email stoger@ifrance.com
Age 27
Nombre de vols total >600
Nombre de vol sous cette aile >300
Position dans la fourchette de poid En haut
Région principale de pratique Alpes du Nord
Expérience Biplace moyenne
Expérience Cross bonne
Expérience SIV moyenne
Aile précédente Apco Sabra II

Aile :

Utilisation :

Ecole Autonomie Brevet 1ers Cross Gds Cross Compétition PWC Proto Bi
                 

 

Taille M
Année d'acquisition 1999
Année de mise sur le marché 1998

Homologation Acpul

Performance
Homologation DHV DHV 2-3

Préparation :

La finition de la voile est excellente : pas de couture externe, bord d'attaque et bord de fuite galonnés, ...
Le sac est assez moyen au portage. D'ailleurs il me semble qu'Advance fournit un nouveau modèle depuis quelques mois.
La préparation de l'aile et le démêlage sont aisés malgré un suspentage assez dense (4A/5B/4C/3D).

Gonflage :

L'aile monte rapidement, sans point dur, avec une légère tendance à dépasser si on a été un peu trop bourrin sur les avants ou qu'on ne l'a pas accompagnée par vent fort. Elle est également très sensible à une traction dissimétrique sur les avants ou par vent de travers.
Par vent nul et même avec une pente faible, pas de problème. Je préfère même pas de vent du tout à un léger vent de travers surtout sur pente faible.

Comportement en vol calme

Incontestablement, ça vole vite. Le DHV a mesuré 38km/h à 95kg de PTV (alors moi avec mes + de 100kg de PTV ...).
Le virage est exemplaire. Pas besoin de se déhancher dans la selette ni de desserrer la ventrale. L'effort à la commande est très léger : idéal pour enrouler le même thermique jusqu'au plaf sans avoir mal au bras.
Le constructeur donne 8,2 de finesse. Ca parait raisonnable. Je ne me suis jamais livré à des mesures mais qqs longues transitions (>10km, du genre Moucherotte->Bastille ou Granier->Savoyarde) confirment l'ordre de grandeur. Toutefois il est difficile de tirer des conclusions les journées fumantes ;-) !
En toutes petites conditions, je fais rarement des miracles. Mais il faut avouer qu'avec un PTV > 100kg, je ne suis pas aidé ;-) .
Descente rapide :
- Oreilles : à 2 suspentes de préférence pour que ce soit efficace (à noter qu'elles restent en place sans avoir à les tenir).
- B : je l'ai fait une seule fois en SIV. Pas facile car le système d'accélérateur passe entre les élévateurs et empêche une traction complète sur les B. Sinon pas de pb pour en sortir. Mais le manuel conseille d'éviter cette manoeuvre (fatigue structurelle).
- 360 : je ne suis pas un furieux des 360deg mais la voile engage très bien et tenir -8m/s n'est pas difficile. Je ne suis jamais allé au-delà de -11m/s. Les sorties ne posent pas de problème.

Comportement en vol turbulent

L'homologation Perf et DHV2/2-3 sont bien représentatives de la voile.
C'est une aile vivante, qui transmet pas mal. Donc ça demande une période d'accoutumance surtout quand on vient d'une voile Standard.
En thermique, la qualité du virage + le faible effort aux commandes font que c'est un régal.
En plus de 300 vols, ça m'est arrivé 2 ou 3 fois de me laisser embarquer sur plus d'1 tour suite à une grosse fermeture. Mon sketch le plus important a été une méga-frontale qui s'est réouverte de manière assymétrique : prise de vitesse élevée à la réouverture et départ en autorotation immédiat avant que je n'ai pu comprendre quoi que ce soit. Donc elle nécessite d'être vigilant et ne s'adresse pas à des débutants. Toutefois, le débattement important des commandes limitent grandement le risque de surcontre.
J'ai également suivi un stage SIV et là par contre j'ai été surpris par le comportement "tranquille" de la voile. Comme quoi, même s'il est indispensable de faire ce genre d'exercices pour acquérir les automatismes, les réactions de la voile "en air calme" ne sont pas forcément représentatives de ce que l'on va subir dans les Alpes durant une grosse journée de printemps !
J'en reviens au SIV :
- Fermeture frontale : ça réouvre tout seul et immédiatement
- Fermeture latérale : on peut conserver le cap sans difficulté avec une moitié d'aile fermée. La voile demande très fortement à réouvrir. Le départ en autoration ne survient que si on se laisse tomber côté fermé.
- Amorce de décrochage et départ en négatif : quasiment impossible à obtenir avec un réglage correct des freins. Il faut vraiment chercher loin pour trouver ...

Le service après-vente, le conseil

Le revendeur (Sk'Alp, Crolles 38) a toujours été dispo pour prêter la voile (au tout début pour les essais), pour les révisions et pour les petites réparations (une suspente abimée).

L'avis du pilote

-C'est un bon compromis, toujours dans le coup au niveau des performances. Elle est éducative dans le sens ou elle oblige à être vigilant et à piloter. Ne pas oublier qu'il s'agit d'une voile perf, donc qu'elle ne s'adresse pas à tout le monde.
J'ai fait des vols superbes avec cette aile et on peut en lire quelques'uns sur :
http://carnet.decollage.org